L’enseigne est utilisée par les entreprises et les commerces afin que leurs clients potentiels les localisent plus facilement. L’enseigne est lumineuse pour être remarquable, mais aussi esthétique. Le procédé ayant permis la fabrication de l’enseigne lumineuse remonte à la fin du 19e et au début du 20e siècle.

Enseigne lumineuse : la découverte du néon

L’avancée amorcée dans un premier temps par Sir William Ramsay et Morris Travers avec la découverte du néon en 1898 est décisive. Le néon est un gaz de la famille des « gaz rares » ou « gaz nobles » qui a permis l’invention de la lampe à néon en 1910 par Georges Claude. Chimiste français, sa société Air Liquide qu’il possédait avec Paul Delorme a pu produire le néon en très grande quantité. Ainsi, ce brillant chercheur a pu mettre en place une expérience qui a conduit plus tard à l’invention de la lampe à néon.

La lampe à néon, précurseur de l’enseigne lumineuse à néon

L’enseigne lumineuse est fabriquée avec des lampes néon. Leur découverte a permis de révolutionner le monde de la publicité au début du 19e siècle partout dans le monde. Bien que la première enseigne lumineuse eu été posée à Paris en 1912, ce n’est qu’en 1923 que le procédé a été utilisé pour la première fois à Los Angeles par l’entreprise Packard. À partir de 1927, la ville de New York en comptait déjà 750. D’Europe aux États-Unis, les enseignes lumineuses ont été adoptées. Tous les entreprises et commerces du monde en voulaient sur la façade de leur bureau.

D’enseigne à néon à enseigne lumineuse

Les couleurs des enseignes à néon sont limitées. Avec les lampes à néon, on ne pouvait avoir que des enseignes de couleur rouge, ceci à cause du gaz. Ainsi, pour permettre aux clients d’avoir une panoplie de choix, d’autres gaz de la famille des « gaz nobles » seront utilisés. Mais, très vite, des entreprises comme La Vedette ont perpétué l’usage du néon en l’adaptant aux nouvelles exigences de fabrication de cet outil publicitaire.

Avec l’utilisation de plusieurs autres gaz, l’expression ‘’enseigne lumineuse à néon” est dépassée. Mais, il est toujours dans le langage professionnel.

Enseigne lumineuse et technologie DEL

L’enseigne lumineuse est rentrée dans les habitudes publicitaires et décoratives, mais les fabricants veulent toujours proposer de meilleurs produits. Avec le dynamisme de la science, plusieurs technologies utilisables pour substituer l’utilisation des gaz rares dans la fabrication d’enseigne lumineuse ont émergé. La DEL est la meilleure alternative. À partir du début de la dernière décennie du siècle (1990), la technologie DEL commence par être plus utilisée.

  • La DEL est plus éclairante ;
  • Elle n’émet pas des rayons ultras violets nocifs pour la santé ;
  • Elle est plus économique.

Elle a donc l’avantage d’être plus écologique que les gaz rares, mais certains préfèrent toujours l’enseigne lumineuse à néon (les amateurs du vintage).

L’enseigne lumineuse est un simple panneau muni de lampes à néon ou avec la technologie DEL pour mieux attirer l’attention des usagers ; ces derniers étant la cible de l’information que véhicule l’enseigne. En d’autres termes, c’est une indication signalétique ayant pour cible le public. Son usage s’est accru dans toutes les grandes villes du monde, et son côté décoratif est un apport non négligeable à la beauté de plusieurs grands boulevards, rues, avenues et autoroutes. Mais, son utilisation est régie par certaines lois que les entreprises l’ayant installée doivent impérativement respecter.